Mes petites astuces coutures

Dernière mise à jour : janv. 23

Ce soir j'ai envie de vous parler de mes astuces. Je suis une amatrice de couture avec 6 belles années au compteur. J'ai eu une machine, La silvercrest de chez Lidl, pour un noël. Ma situation physique me permettait de pouvoir être assise, donc j'ai troqué mes aiguilles à tricoter pour une machine à coudre. Elle m'a accompagné jusqu'à peu, elle a tout cousu: tissus fin ou épais, tissu enduits (bcp de coton enduit...), du simili cuir et même du cuir. Mais je l"ai depuis peu troqué pour une nouvelle machine. Coudre des accessoires était dans mes capacités et envie mais coudre des vêtements, je n'avais jamais envisagé ça. Sur ma route j'ai rencontré #mamzellebreizhdéballe, et avec leurs ateliers de couture j'ai réussi à me lancer! Et je n'ai jamais vraiment arrêté ! Alors merci les filles si vous passez par là.



Revenons donc au patron... Oh que je l'ai détesté ce mot la... le papier à patron? une catastrophe avec moi, il finissait plié en 2, froissé et impossible à rangé, il finissait définitivement en boule dans un coin.... Et le ciseaux... bref, blablablabla....je vais éviter dans rajouter pour ne pas vous dégouter à jamais du patron, parce que en fait c'est super! lol


1 ère astuce


Le papier à patron, celui qu'on trouve dans une mercerie (si vous avez de la chance) ou dans un magasin de tissu (là aussi "si vous avez de la chance") ne m'a jamais plus. Il glissait, se froissait, se déchirait... j'ai essayé la bâche transparente, qui avait vraiment tout pour elle, mais là aussi ça glissait, ça s'enroulait... bref pas convaincu snif.

Pour faire la mère noël, j'ai tout de même cherché du papier à patron pour faire des costumes et des vêtements, après avoir fait tout le tour de la ville, en rupture partout..., je me suis rabattue chez Leclerc Loisir. Il se trouve que leur rayon loisir créatifs est top et que celui de la couture prend plus de place que la dernière fois. Au détour d'un rayon, une vendeuse me conseil le papier de soie. En l'essayant j'ai presque sauté de joie, il ne glissait quasiment plus, ne se froissait que peu, et ne se déchirait pas. Après quelques vêtements il a fallu réapprovisionner, et snif, pas de blanc. Je croise la même vendeuse, et elle me dit:" ça fonctionne même avec les couleurs". Je me suis sentie bête et suis repartie avec du jaune et un papier kraft blanc pour faire un essai. Donc oui je suis convaincu que le papier de soie est une solution vraiment sympa quand on utilise du papier. (d'autres utilisent des projecteurs, ça me fait rêver, mais bon on va encore un peu attendre lol) Et le jaune apporte de la couleur dans l'atelier. Son inconvénient: il est étroit, quand il faut faire le patron d'une jupe ou d'un bas de robe mais avec des chutes et du scotch tout roule.






2 ème astuce


Non, non, ne jetez pas vos épingles, elles pourraient tout de même servir. Vous voyez de quoi je parle? de cette épingle à tête plate, tête ronde, tête en verre, tête en porcelaine, celle qui trainent dans toute la maison même si vous n'avez pas cousu depuis 5 jours... Donc oui vous voyez bien. Alors je vais maintenant vous présenter sa concurrente: LA PINCE! oui la pince de couture. Cette pince, qui se décline dans toutes les couleurs (oh chouette encore plus de couleurs dans l'atelier) permet d'assembler les tissus et repositionner au besoin. Elles pincent le tissus sans l’abimer avant le passage dans la machine à coudre. Elles ont presque rendue les épingles obsolètes. Qu'elles se rassurent, la pince à du mal avec les tissus très fluide et très fin, donc elles serviront toujours. Je n'ai mis que trop de temps à m'y mettre, et je dois dire que je ne reviendrais plus en arrière, j'en ai même racheté un set. Pas de trou dans les tissus fragiles, pas de trou dans les matelassé, pas de trou dans le simili... Il me reste à coudre beaucoup de tissus fin pour éviter de rendre jalouse mes aiguilles.






3 ème astuce


Une autre étape de la confection était dur dur pour moi... je ne sais pas pourquoi mais je n'aime les ciseaux à tissus... Alors après avoir découpé tout le papier avec des ciseaux, il me fallait trouver une autre solution pour le tissu. j'ai trouvé mon nouvel outil magique: le cutter rotatif, kesako? un cutter, qui a une lame qui tourne et découpe le tissu en suivant facilement les courbes d'un patron. Petite, ou grosse épaisseur (j'ai essayé avec 4 couches de jersey milano et aucun soucis), elle découpe le tissu de façon très précise (sans les coups de ciseaux que je fais systématiquement).

Je reproduis mon patron, ajoute mes marges de coutures et je découpe sur une tapis de découpe à hauteur pour être alaise et faire des pas des chassés Avant je faisais ma découpe assise par terre au milieu du salon, mais je dirais que ça casse le dos, et que ce n'ai pas hyper pratique. J'ai investi donc dans un cutter frisckar après avoir cassé en deux celui que j'avais acheté à pas cher... et j'en suis très contente mais a voir à l'usage.




Et vous, vous auriez une astuce?


Avez vous des astuces pour les chats qui aiment trop les humains? parce que ici c'est une vrai pot de colle! hihi.



Et dernière question: vous avez quoi aux pieds quand vous faites de la couture?




40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ÀPROPOS

I’m a paragraph. Double click here or click Edit Text to add some text of your own or to change the font. Tell your visitors a bit about your services.

LEARN MORE